lundi 14 mai 2018

PENNYWISE – Never Gonna Die



PENNYWISE – Never Gonna Die
Epitaph
8/10

Pennywise ne mourra jamais, c’est le message et le titre de ce nouvel album, le 12ème. Pourtant j’ai bien cru que le départ, pendant 3 ans, de Jim Lindberg allait plomber le groupe. Son retour s’est fait en douceur avec Yesterdays et son enregistrement de vieux morceaux composés au début des années 90 à l’époque où feu Jason Thirsk était le bassiste. Cet album a permis au groupe de tourner et surtout de se retrouver.

Aujourd’hui le temps est venu d’amener des choses nouvelles et autant le dire rapidement cet album est fichtrement bon.

Never Gonna Die qui donne son nom à l’album est un morceau très rapide et vif qui rappelle quelques clinquants morceaux d’About Time. Clairement le groupe semble avoir respiré un air de nostalgie car Keep Moving On est aussi emprunt du son et de l’inspiration du début des années 90 et me fait même penser à American Jesus de Bad Religion. Petit ralentissement sur Goodbye Bad Times morceau pas loin d’être en mid tempo qui n’est pas une totale réussite mais passe tout de même. Pennywise n’est pas le genre à sortir des titres lents ou des ballades donc dès qu’on s’en rapproche c’est bon à écouter.

Le titre qui ne m’emballe pas vraiment est We set Fire ses sonorités passent mal sur le début puis sur le refrain. She Said, qui enchaîne, se révèle bien plus efficace rappelant l’époque From The Ashes.

Il n’y a donc certes rien de nouveau dans cet album, le groupe joue à fond ce qu’il sait faire de mieux et ça tombe bien car, dans le style, il est dans les meilleurs. On se réjouit que, trente ans après, il soit toujours actif et surtout efficace.

J. NeWSovski

Morceau préféré :                                   Never gonna Die


https://www.facebook.com/pennywise

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :