jeudi 25 janvier 2018

DAVEY DYNAMITE – Holy Shit



DAVEY DYNAMITE – Holy Shit
DyingScene Records / Don't panic records
9/10

Dying Scene, le webzine référence de la scène punk, mine d’infos et vecteur des tendances actuelles est aussi un label depuis quelques années déjà sous le nom de Dying Scene Records. Ils sortent peu d’albums mais avec une constance de qualité en accord avec leur vision du punkrock. Je m’y retrouve dans leur ligne et c’est ainsi que la sortie de ce nouvel album de Davey Dynamite, artiste de Chicago, méritait toute l’attention qu’on lui devait.


Je découvre Davey Dynamite qui a déjà fait 4 albums et deux splits auparavant. Un artiste qui jouait en solo avec sa guitare et qui est passé en configuration groupe et distorsion.


Holy Shit annonce la couleur avec un morceau calme mais d’où se dégage une certaine tension, le ton est irrévérencieux et quelle énergie quand il monte dans les tours ! Sur la forme il me rappelle Saving The World de Diesel Boy sur l’album Cock Rock

Rock’n’roll sent l’urgence et part rapidement à plein gaz, ce morceau est aussi plein d’énergie et reste ancré en tête notamment son refrain rageur Let’s make this fucking matter. 380 Times est du même acabit, brutal avec un chant totalement libéré. Davey est un sacré chanteur qui module bien sa voix et qui sait faire passer autant sa rage que sa mélancolie ainsi j’adore Transitions, super bien chanté et dont le texte est vraiment sympa. Sur ce point je regrette de ne pas être plus doué en anglais pour bien percevoir toutes les subtilités de ses textes mais résonnent encore les premières strophes qui retentiront pour tous ceux qui connaissent le titre  :

I got acne, my hair is thinning, at the same time
and I’m slowly, learning, that I don’t mind
cuz my body don’t know, whether to stay young or grow old

and at least that means we got something in common

La comparaison souvent faîte avec Against Me! n’est pas usurpée car on retrouve le même genre de construction des morceaux, le groove et encore une fois cette énergie communicative. Après seulement quelques écoutes les riffs sont ancrés en tête et on a q'une envie c'est de l'écouter en boucle.

Holy Shit est un très bon album d’un artiste trop méconnu par chez nous. Je conseille vivement son écoute notamment aux fans d’Against Me et de Hot Water Music qui retrouveront chez Davey Dynamite la créativité et le grain de ces derniers.



J. NeWSovski

Morceau préféré :                                   Transitions







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :