mardi 26 décembre 2017

STING COLLINS –No one cares (EP)




STING COLLINS – No one cares (EP)
5/5

Sting Collins c’est quoi ce nom ? On hésite entre Sting et Phil Collins ? Entre Message in a bottle et In the air tonight ? En fait pas vraiment, Sting Collins c’est plutôt un coureur de 100m bodybuildé qui explose au départ comme à l’arrivée et qui gueule tout au long de sa course.

Oui Sting Collins ça bourrine à fond du début à la fin. Du bon punkrock pleine balle qui me rappelle Stupid Karate et CID pour cette propension à être direct et détaché. Le son est plutôt pas mal même si la basse prend souvent le dessus. Et j’aime quand ça balance dans l’urgence aux frontières de l’oldschool et du hardcore.

Sting Collins ne se prend pas au sérieux, Can you dab ? en est un bon exemple et on ressent l’envie et le plaisir qu’ont ses membres à jouer ensemble. Petite référence à son nom dans l’étonnante Aids in the water : Tell me which one’s your favorite: is it Genesis or The Police ? qui me permet de confirmer ce que je supposais au début de la chronique.

 Ça joue vite et j’aime bien cet esprit, j’ai l’impression de voir les gars répéter dans le garage familial, plein de sueur évitant les cannettes posées au sol.
On notera au passage que les gars viennent de groupes comme Foolish, Like Wires, Sofy Major Breakin Strain.


L’ensemble est ultra efficace, j’accroche pas vraiment à la pochette mais tout est histoire de goût… En tout cas il faudra être super attentif aux futurs concerts du groupes et ses prochaines productions.

J. NeWSovski





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :