lundi 4 septembre 2017

PRIESTS - Nothing feels natural



PRIESTS - Nothing feels natural
Sister Polygon Records
8,5 sur 10

PRIESTS est un quatuor punk qui respecte parfaitement la parité : 2 garçons, 2 filles. Originaire de Washington, le groupe emmené par la charismatique et conquérante Alice Greer a sorti cette année son premier véritable album "Nothing feels natural".

Les Américains font dans le punk brutal et rageur, porté par le chant braillard de ladite Alice Greer. Parmi les groupes un peu "riot grrrl" les plus récents, PRIESTS se rapprochent de SLEATER KINNEY ou SAVAGES.
Ça commence fort avec le brut et agressif "Appropriate", du punk pur jus avec un riff accrocheur, une batterie répétitive et le chant hurlé de la chanteuse. PRIESTS donne l'impression de jouer avec ses tripes. Ce qui marque également l'esprit avec ce morceau d'ouverture c'est que le groupe a l'audace de mélanger d'autres styles à son punk (ici un saxophone très free jazz) ou de complexifier la structure de ses morceaux (pont qui ralentit le tempo, le calme avant la tempête en fin de morceau). Ensuite, PRIESTS surprend avec un titre très surf rock et garage avec son petit solo efficace et les notes de piano qui accompagnent parfaitement la rythmique du morceau. Plus apaisé et pop, "Nicki" est délicieusement perturbé par une distorsion de guitare et une basse tonitruante. "Leila 20" s'aventure sur un terrain plus psychédélique. "Pink white house" renoue avec le punk plus classique avant que le titre prenne une tournure plus SONIC YOUTH période Sister. PRIESTS conclut son premier album par "Suck", un poil funky et reggae, et montre, comme pouvaient le faire les mythiques CLASH, que l'on peut s'ouvrir à d'autres horizons et diversifier sa musique.

PRIESTS a réussi son coup avec un premier LP qui ravira les amoureux du punk rock contestataire. 
Une chronique de Mr Caribou


Morceau préféré :                         Appropriate


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :