mercredi 27 septembre 2017

DK DANCE – L’orgue de barberie



DK DANCE – L’orgue de barbarie
DTrash Records
8/10

Déjà quelques mois que j’ai cet album sous le coude, avec quelques écoutes succinctes écourtées par cette peur de l’inconnu et notamment de cette diablesse de boîte à rythme omniprésente. J’ai donc pris récemment mon courage à deux mains et me suis lancé dans une écoute bien plus attentive. Bien m’en a pris car ce fut une grosse et belle surprise.

J’ai d’abord été happé par quelques bribes de textes, quelques passages bien sentis. Les mots sont revendicatifs, on parle de l’humain et de la société, des thèmes très punks qui retiennent l’attention. Et par cela, mais aussi à travers la rythmique, on ressent l’esprit Bérurier Noir.  
J’aime bien aussi cet échange entre les deux voix, l’une féminine et l’autre masculine. Et il y a une énergie communicative dans DK DANCE, même si certains morceaux chargés en machines ont tendance à rapper mes oreilles, je dois avouer que l’esprit du groupe me plait bien. Des morceaux comme God Knows What ou Rest In Rage envoient du lourd à l’instar de L’essence et j’ose imaginer sur scène une énorme prestation.

Le groupe d’Annecy varie aussi les styles et les ambiances avec des titres plus posés comme Notre Furie qui s’écoute avec attention ou l’orgue de Barbarie dont les textes sont aussi bien sentis. Mais il y a de la fureur dans ce groupe et les machines amplifient aussi la puissance lors des montés (L’orgue de Barbarie). Quelque part DK Dance me fait aussi penser à Noise Generator pour ce mélange de Punk et d’Indus, comme si les Bérus se tapaient un featuring avec Ministry. Oui je balance ce dernier parce que le groupe leur rend hommage avec une très belle reprise de New World Order, issue de Psalm 69, le seul album que je possède du groupe monstrueux de Chicago.


DK DANCE est une expérience sonore pleine d’originalité qu’il est plus qu’intéressant de découvrir. Il faudra s’accrocher, pour ceux qui n’adhèrent pas aux rythmiques électroniques, mais le groupe le vaut bien.

J. NeWSovski

Morceau préféré :                         Rest in rage




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :