mardi 7 mars 2017

MEATBODIES - Alice



MEATBODIES - Alice
IN THE RED RECORDING
7,5 sur 10

Il y a deux ans, le précédent album des Californiens de MEATBODIES nous avait enchantés. Son garage-psyché-punk-heavy métal était imparable et efficace avec toujours une attention soignée pour les mélodies (le versant pop du groupe).

Sur "Alice" le dernier opus, la recette demeure globalement similaire mais les Américains ont eu le bon goût d'éviter le mauvais copier / coller, et d'intégrer par petite touche quelques judicieuses évolutions. Le morceau introductif en atteste et déroute à la première écoute. Cet instrumental s'ouvre avec des gazouillis d'oiseaux, puis un riff / drone à la SUNN O))) pour terminer sur une note électro déstructurée. "Kings", le deuxième morceau rassure l'auditeur, nous sommes en terrain connu avec toujours le même mimétisme avec la tête de gondole du garage californien, TY SEGALL (la douceur de la voix contrebalancée par des riffs gras et lourds). D'autres titres comme "Creature feature", le très heavy "Disciples" ou encore "Touchless" s'inscrivent dans cette veine et ravivent la flamme garage-rock-psyché toutes guitares fuzz dehors. Des titres comme "Alice" sont plus surprenants. Plus doux et complexe, le fantôme de SYD BARRETT rode sur ce morceau. L'intro à la pédale wah wah de "Scavengers" apporte une petite respiration avant que le morceau décolle avec un refrain accrocheur au cours duquel la voix de Chad Ubovich, souvent en retrait, fait ici des merveilles. "Count your fears" est le morceau le plus sombre et inquiétant de cet album. Pas innocent que ce soit le titre qui sonne le plus BLACK SABBATH (chant et son de guitares compris). Après deux morceaux dans la pure tradition MEATBODIES (le long pont instrumental "Gyre" est une belle démonstration de force), l'album se conclut en douceur par une ballade psyché qu'on imaginerait enregistrée en 1970.

Moins immédiat et mélodique que son prédécesseur, "Alice" est un album de bonne facture qui, sans révolutionner le genre, apporte quelques surprises qui ne pourront que satisfaire les amateurs du genre.
Une chronique de Mr Caribou

Titre préféré :                     Disciples


Si vous aimez TY SEGALL, FUZZ, BLACK SABBATH





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :