mardi 21 février 2017

MADJIVE – Business first



MADJIVE – Business first
9/10

Madjive c’est le coup de cœur des Rêveries depuis de nombreuses années déjà et même sans jamais l’avoir vu sur scène j’ai toujours adoré le groupe, de par son style, son énergie, sa bonne humeur et tout simplement ce qu’il dégage par sa musique.

L’arrivée de ce nouvel album est donc un événement en soi et la chronique d’autant plus difficile à faire.

Tout commence par une belle intro (Ignition program) bien sympa agrémentée de nombreux samples d’annonces de passages radio, le résultat rend super bien et fait preuve d’originalité.

I Am Addicted démarre dans le style classique du groupe avec un punkrock très rock’n’roll garage qui donne dès les premières secondes l’envie de bouger la jambe ; sans être transcendant le titre fait le boulot et permet aussi de mettre en valeur Same Bone qui lui enchaîne le pas. Ce dernier est un titre qu’on connaissait déjà et qui dégage une grande énergie. Un futur classique du groupe à l'image de certains morceaux de A LA Royale ! comme Sloth ou You Say

A spooky Bargain est un peu différent avec une atmosphère sonore plus dense mais aussi plus en retenue, il s’énerve sur les refrains avec la petite touche de Seb au chant et son intonation particulière qui fait aussi le charme du groupe. Business First et We're clear sont aussi de futurs grands classiques et dépositaires quelque part de l'identité de Madjive avec un rock'n'roll sur-vitaminé emprunt de folie. Une folie que l'on retrouve sur le très bon Draft Sketch & outlines, excellent sur sa première partie et dont la seconde révèle le caractère fantasque et décalé du groupe, ce passage est sympa à la première écoute, peut-être un peu plus chiant aux suivantes.  

Mais le coté décalé du groupe se retrouve un partout sur ce Business First et je dois avouer que j'aime bien la variété proposée qui permet de goûter à du crooner rock avec le titre I can't complain et ses samples d'applaudissements qui en font un morceau vraiment singulier, puis se délecter ensuite d'un titre évoquant les grandes contrées de l'ouest et les westerns qui vont avec (desert peddler) avec son ambiance particulière tout en explorant la ballade sur la fin de l'album avec le très bon Another Guidance qui part en déluge punk.

 Au final ce sont ni plus ni moins que 12 morceaux accrocheurs tous variés énergiques avec comme point commun une folie propre au groupe qui ne peut laisser indifférent. Je le trouve supérieur à A La Royale sur plusieurs points : 
déjà sa pochette, certes sobre mais nettement au dessus, le son aussi qui est vraiment très bon notamment sur la guitare et le chant et puis, tout simplement, sur les compositions et leur grande variété si pertinente. On passe d'une atmosphère à une autre comme si on passait d'une pièce à une autre dans une maison.

A écouter, ré-écouter et déguster sans aucune modération. Madjive assoit définitivement son statut de groupe garage-punk déjanté complètement indispensable.

J. NeWSovski

Titre préféré :                        Same Bone



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis :