samedi 21 septembre 2013

jeudi 19 septembre 2013

Nowadayz – the will is still for free




Nowadayz – the will is still for free
Never Trust An Asshole
7/10
Nowadayz est un groupe de Bordeaux qui signe avec cet album sa 3ème réalisation depuis 2002. C’est donc la nouvelle structure Never Trust An Asshole qui a l’honneur de sortir The Will Is Still For Free. C’est dans un digipack que le groupe a décidé de livrer l’opus et c’est Aina le chanteur et bassiste qui s’est collé à l’artwork,  perso je ne suis pas fan de ce style tout en montage / collage, ça a beau être réfléchi je trouve ça trop fouilli… Musicalement c’est du punkrock mélodique de tradition américaine et sans fioritures. Le trio joue vite et me fait penser énormément par moment aux Rochelais de Mel Team Plugs, musicalement  d’une part mais aussi au niveau de leurs textes ou de leurs samples politiques, humanistes me corrigeront-ils. Nowadayz est un groupe qui s’engage, qui a des choses à dire (less talk, more sankara), et me fait du coup parfois penser à Propagandhi notamment sur leurs morceaux plus bruts. J’aime aussi certains plans rythmiques assez intéressants notamment sur hit the referee.
Sans être l’album de l’année, Nowadayz signe un opus efficace mais  qui doit être encore meilleur joué sur scène. A défaut de faire preuve d’une originalité folle le groupe a des choses à dire et c’est un bon moyen de faire passer des idées.

l'album est à prix libre ici donc n'hésitez pas à vous faire une idée :

dimanche 15 septembre 2013

interview Tukatukas






Tukatukas vientde la Réunion, bercé  par les eaux douces de l’océan Indien.  Ses quatres membres jouent une musique créole dans la plus pure tradition des iles françaises…

Non ! Sérieusement Tukatukas vient bien de la Réunion mais joue  du punkrock mélodique qui se rapproche assez souvent du streetpunk et qui rappelle autant Oxymoron, Rancid que les Dead Kennedys. Tukatukas dégage une énergie intéressante et, maîtrise parfaitement son style. Je pourrais lui reprocher ses petites incartades reggae/roots pas toujours pertinentes et trop clichées à mon goût, mais au-delà de l’originalité de leur lieu de résidence, Tutakukas vaut vraiment qu’on lui prête une oreille. Petite interview – présentation du groupe :

dimanche 8 septembre 2013

Question d'Artwork



Pour ce nouvel épisode de Questions d’Artwork, je vais m’arrêter sur Pennywise, ce groupe californien bien connu de tous ceux qui ont vécu l’âge d’or d’Epitaph dans les années 90. 

Longtemps considérés comme les petits frères de Bad Religion, le quatuor a sorti 10 albums en 25 ans de carrière et s’apprête d’ailleurs à nous en livrer un nouveau d’ici fin 2013 avec le retour de Jim Lindberg au chant.


Il est intéressant de voir que le groupe exploite un peu, voire beaucoup, son logo avec 5 pochettes …très ressemblantes. Honneur donc à leur graphiste qui dès le début à su faire un emblême attachant et marquant.

1992 pennywise

samedi 7 septembre 2013

Cooper – s/t




Cooper – s/t
Kicking Records
9/10
Aaaahh Cooper est de retour et ça fait bigrement plaisir. J’ai toujours adoré les groupes hollandais que ce soit NRA, qui d’ailleurs ne va pas tarder à sortir un nouvel album, I Against I, Undeclinable Ambuscade, Heideroosjes et bien entendu Cooper. Ces derniers que j’avais pu découvrir dans un premier temps sur le split avec Shaggy Hound « sans les mains EP » puis en tournée avec Undeclinable sont une véritable bouffée d’air frais et tournent toujours depuis plus de 20 ans. Une durabilité qui n’a pas vraiment de secrets. La première chose  c’est qu’on sent tout de suite que Cooper prend beaucoup de plaisir à jouer et la seconde c’est qu’il ne se prend pas la tête, lemaître mot du groupe de La Haye est fun.
Cooper est un vrai groupe de punkrock à l’ancienne à la façon des Descendents et ALL, des éternels adolescents malgré la quarantaine bien tassée. Ce nouvel album, le 6ème, est le premier à ne pas porter de nom et c’est aussi le premier enregistré par René, le chanteur et guitariste. Bill Stevenson, l’incontournable, s’est chargé du mixage, autant dire que le son est parfait.
14 titres pour 35 minutes avec une façon sans pareil de produire des titres punkrock légers aux accents pop. J’adore dans ce style The playground, chanté par Bertus avec René aux chœurs. Il y a d’ailleurs une belle alternance dans le chant entre les deux ce qui permet d’avoir un album varié. Cooper ne se casse pas la tête non plus sur ses lyrics, pas de politique juste des textes simples aux relents d’adolescence. On pense parfois à Weezer sur certains morceaux Lay your armor down par exemple ou big brown Teddy bear, ce qu’on appelle parfois du college rock je crois.
J’avais beaucoup aimé Activate à sa sortie puis Right Now, le dernier album en date, celui-ci est dans la même veine et vaut vraiment le détour pour sa fraîcheur, sa bonne humeur et la qualité de son écriture. Cooper est un sacré groupe, hélas terriblement méconnu, j’espère que le public se penchera sur cet opus et ira les voir sur scène pour découvrir trois gars super sympas envoyer une grosse dose de fun… en costumes trois pièces s’il vous plait !

3 titres à découvrir: the playground ; wasting my time ; where do you think I should go ?

Adrenalized – tales from the last generation






Adrenalized – tales from the last generation

EATING SHIT RECORDS / LA HUMANIDAD ES LA PLAGA / DISCOS RAYADOS

7.5/10
C’est déjà le troisième album je crois pour les basques d’Adrenalized et autant dire qu’il va aussi vite que Docet Humbra le précédent, qui était déjà survitaminé. Adrenalized semble suivre l’exemple de la Real Sociedad le club de foot de leur ville, Saint Sébastien, en envoyant une musique rapide et rythmée, jouant l’offensive. Rythmiquement ça va très vite façon Strike Anywhere de la grande époque, quelques touches métal dans les solos de guitare comme sur The taste of end et de bonnes influences Fat Wreck sur de nombreux plans. L’originalité n’est peut être pas leur qualité principale mais quelle efficacité ! L’intervention du chanteur de Mute sur l’avant dernier morceau crawling in the ashes est aussi impecable.

Tales from the last generation, à l’artwork assez sympa, est un bon album pour un groupe qui commence de plus en plus à faire parler de lui. Les amateurs de skatepunk à l’ancienne devraient apprécier et même si ce n’est pas le meilleur opus de l’année il vaut le coup d’oreille.

Une tournée est prévue et le groupe passera par chez nous dans les prochains jours...




clip - Memories Of a Dead Man

Nouveau clip issu de VITRIOL par les parisiens de Memories Of A Dead Man.
Réalisé par Eric TRUONG


jeudi 5 septembre 2013

Gas Drummers on tour et autres infos...

Le temps étant une denrée rare en ce moment, les chroniques de mon stock de nouveautés se feront un peu plus tard mais autant vous dire qu'il y a des choses intéressantes notamment le tout nouveau COOPER, le dernier FLATLINERS ou ADRENALIZED.

Quelques interviews à venir aussi avec BIAS ou TUKATUKAS, jeune groupe de la réunion qui vaut le coup d'oreille.

En attendant voici quelques petites infos :

Les Gas Drummers commencent une tournée pour promouvoir leur dernier et excellent album We Got The Light


09/09/2013 St Etienne (42) Thunderbird 
10/09/2013 Lyon (69) Trokson 20h Gratuit avec Director's Cut 
12/09/2013 Besançon (25) Passagers du Zinc

13/09/2013 Périgueux (24) Ecume des Jours
14/09/2013 Saint Macaire (33) Festival les Enfants du Live
16/09/2013 La Rochelle (17) Le Barbarella
18/09/2013 Nîmes (30) Le Spot
19/09/2013 Perpignan (66) Ubu 
Demon Vendetta est aussi en tournée :
SURF MASSACRE AND TWANG RAMPAGE TOUR (part II) :
25/09 : ROUEN (l’Emporium Galum)
27/09 : LORIENT (le Galion)
28/09 : RENNES (le Melody Maker)
24/10 : DIJON (les Tanneries)
25/10 : LYON (le Ninkasi) Surf Invasion Fest
26/10 : REIGNER (le Poulpe)
31/10 : NIMES (le Spot)
30/10 : TOULOUSE (L'Autan)
31/10 : BORDEAUX (Théatre Barbey) + Banane Metalik + the Irradiates
01/11 : ALBI (le Gambrinus)
02/11 : TARBES (le Celtic Pub)
03/11 : MÂCON (le Saint Antoine)
15/11 : KARLSRUHE (Allemagne, Halte Hackerei)
16/11 : ST-DIE (l'Entracte 2)
17/11 : TOUL (le 611)


Les Dirty Fonzy viennent de finir l'enregistrement de leur nouvel album au Warm Audio par Fred Norguet, mixé par le même Fred à Pole Nord et masterisé au Blasting Room par Jason Livermore, il sortira à l'occasion des 10 ans du groupe cet automne.


Il s'intitulera "Riot in the pit "et sera ccompagné d'une tournée en 2014.

Une tournée en 2014 et pas mal de surprises accompagnerons cette sortie.


Voilà pour les petites news en attendant un post plus fourni...